Un Poème de notre amie Sylvie Lemaître-Zidane : « Pauvre bête »

PAUVRE BETE

Pauvre bête,

Tes pattes n’en peuvent plus
Et peinent à porter
Ton corps décharné
Qui erre de par les rues.

Pauvre bête,

Personne, encore, ne s’arrêtera, ce soir
Tu n’es, hélas, plus assez belle
Pour qu’on te jette un seul regard
Et te tende même une écuelle.

Pauvre bête,

A tes mamelles pendantes et usées,
Je sais qu’on  t’a réduite
A bien trop de portées
Qu’on dit maudites ?
Pauvre bête,
Qui voulait juste aimer
Mais a qui on a appris à tuer
Et que d’immondes renégats
Ont forcé au combat.
Pauvre bête,
Que l’Homme a dû frapper
Durement de sa main
Et qui ne peut échapper
A son triste destin.

Pauvre bête,

Dans tes yeux se lit
Toute ta triste histoire
Et celle de tes petits
Que tu n’as pas pu voir.

Pauvre bête,

Avant de t’enfuir
Tu as poussé un gémissement
Juste pour me dire
«Je suis, moi aussi, un être vivant » .

SYLVIE LEMAITRE-SIDANE

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire